Gabriel Nadeau-Dubois chez les Solidaires

Depuis la grève étudiante de 2012 et toutes les manifestations sur une société plus juste qui s'en sont suivies et dont le phénomène est désormais connu sous le nom Printemps érable, nous l'avons vu et entendu sur plusieurs tribunes. En tant que porte-parole de la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), il a défendu ardemment l'idée de la gratuité scolaire pour tous. Puis son discours s'est étendu et s'est personnellement affirmé comme progressiste et indépendantiste. Il s'est prononcé contre les sables bitumineux en remettant la totalité de la bourse qu'il avait reçue lors de l'obtention du Prix littéraire du Gouverneur général, soit 25 000 $, au projet « Coule pas chez nous » qui s'oppose à la construction d'oléoducs au Québec. Nous avons voulu soutenir Gabriel Nadeau-Dubois alors qu'il vient de rejoindre les rangs de Québec Solidaire et d'annoncer qu'il se présente comme porte-parole du parti. Éloquence, détermination, intégrité, ce défenseur de la justice sociale fera du bien, espérons-le, à notre société en mal d’équité.

 

X

Navigation principale

Type de livres