Poésie

Outre les grands poètes classiques, de l'Antiquité au 20e siècle, retrouvez ici le dynamisme de la poésie québécoise et francophone, notamment grâce aux maisons d'édition locales et spécialisées dans le domaine, à l'image de L'écrou ou Poètes de brousse, sans oublier la riche collection poétique de Mémoire d'encrier. Des poésies soudaines de l'instapoet Rupi Kaur aux mélodies de Natasha Kanapé-Fontaine, vous trouverez ici toutes les formes lyriques et inspirées.

Nombreux seront nos ennemis

Geneviève Desrosiers

Date de parution : Novembre 2011

Éditeur: OIE DE CRAVAN

« Il y a des livres qu'on ne referme jamais. De ces livres qui restent ouverts parce qu'ils nous font perdre le soufflle et dont on reprend la lecture par manque d'air. Les poèmes de Geneviève Desrosiers sont de cet ordre très rare qui fait basculer l'art du côté de la vie » Maxime Catellier.

Danseuses-mamelouk

Josée Yvon

Date de parution : Février 2020

Éditeur: HERBES ROUGES

Tournage de film porno, « Ginette se meurt d’ennui ». Prostituée armée dans les toilettes d’une chambre de motel. Miroirs léchés. Vaginoplastie juste au bon moment « pour se cacher ailleurs qu’au cimetière ou en prison ». Viol d’un adolescent. Party BDSM. Manucure. Drogue mortelle. « Personne ne peut abuser d’elle, c’est déjà fait. » Abîmées et vengeresses, les « fées mal tournées » rendent les coups. Dans la rue, au bar, à l’hôpital, à la shop de tatouage, elles rassemblent leurs voix discordantes pour devenir inévitables, pour déranger l’ordre qui les gruge. « Nous docteurs, sorci ...
Voir le panier

Corps étranger

Catherine Lalonde

Date de parution : Janvier 2020

Éditeur: QUARTANIER (LE)

Le Quartanier réédite Corps étranger, de Catherine Lalonde, qui a remporté en 2008 le prix Émile-Nelligan. Cette oeuvre confronte désir et sauvagerie, lyrisme et prosaïsme, s'adressant à ce qui excède, à l'autre, à ce qui fait mal, la parole s'incarnant au coeur de la rencontre sexuelle. Impossible de ne pas mesurer, plus de dix ans après la parution du livre aux éditions Québec Amérique, toute la puissance de cette langue, inventive et riche d'une tradition poétique québécoise reprise à son compte et au plus près du corps. La poète se donne par nécessité cette langu ...
Voir le panier

Fourrer le feu

Marjolaine Beauchamp

Date de parution : Novembre 2016

Éditeur: DE L'ECROU

Impudique, alarmiste et rassurante, la poésie de Marjolaine Beauchamp s'arme de patience, évalue les dommages, témoigne de l'universalité de nos failles, élimine le superflu et met en lumière des détails, des choses simples mais inéluctables qu'on aurait tendance à banaliser; elle est aficionada de nos vulnérabilités.

Lignes d'effondrement

Francois Godin

Date de parution : Janvier 2020

Éditeur: LEZARD AMOUREUX (LE)

Lignes d'effondrement a pris racine lors d'un voyage au Chili que François a effectué à l'hiver 2016. Ce recueil s'intéresse à la notion de territoire et du temps de l'humanité. François s'est penché sur ce que les grands espaces qu'il a visités ont ouvert comme territoire intérieur dans son esprit et dans son coeur. Un espace nouveau s'est aménagé en lui, cette région du monde l'a renvoyé à sa condition d'être humain, humble et minuscule devant le spectacle que la nature livre chaque jour. Il a exploité en quatre volets l'idée qu'il peut y avoir plusieurs fi ...
Voir le panier

Formes subtiles de la fuite

Virginie Savard

Date de parution : Janvier 2020

Éditeur: TRIPTYQUE

Formes subtiles de la fuite dresse des listes sans hiérarchie, brosse le portrait d'un corps déformé par l'angoisse, et dépeint les murs d'une maison inhabitable. De cendres en incendies, on avance à tâtons dans un univers hostile, peuplé de bruits et de gens sans visage. Le réel est un calcul de probabilités où s'empilent les états et les saisons. La dépression veille, mais le coeur, pourtant, s'obstine à battre encore, d'une cadence dérèglée. je me retourne à l'intérieur de ma peau me heurte aux limites de mes pieds je ne me reconnais pas dans ...
Voir le panier

À croire que j'aime les failles

Sylvie Bérard

Date de parution : Février 2020

Éditeur: PRISE DE PAROLE

À croire que j’aime les faillesÀ louer les tremblementsÉrigés en plein ou en creuxLa route n’est droite dans aucun sensSes accotements abîmesDe souffles coupésSes pentes vertiges renversésDes accidentsM’échouent sur le chemin qui mèneJ’aimerais vous dire je m’y retrouverai la prochaine foisOu nonJamais exactement là où elle devrait être, jamais attendue telle quelle, jamais tout à fait comme il faut. Ni d’eux, ni d’elles, ni d’iels, la voix poétique investit l’univers de la faille, cette imperfection qui devient ici un espace où repenser les possibles. Les trois suites poétiques du recueil ...
Voir le panier

Le corps de l'ombre

Mc June

Date de parution : Février 2020

Éditeur: BOUTON D'OR ACADIE

"Il n'en tient qu'à moi Je me dois de tirer parti de cette existence éphémère De ses bons côtés, de ses effets amers Alors, je trouve vocation à ce corps en location Et je profite de l'occasion pour remercier la terre de toutes ses rotations"
Voir le panier

Lecture en vélocipède

Huguette Gaulin

Date de parution : Mars 2020

Éditeur: HERBES ROUGES

« En 1972, la poésie d’Huguette Gaulin ne fait pas que présager ou ‘‘promettre’’, ce texte n’est pas que précurseur, il est la poésie moderne : le risque, le rythme, le signifiant vorace. Syntaxiquement exigeant et déroutant, sémantiquement polyphonique, lexicalement précis et minutieux à l’excès, phonétiquement discret mais efficace, Lecture en vélocipède est certes, encore maintenant, l’un des textes les plus résistants de la poésie québécoise contemporaine, l’un de ceux qui illustrent le mieux la nécessité d’une réception lente, discrète, détournée du texte littéraire. » - Normand de Bel ...
Voir le panier

Uiesh, Quelque part

Joséphine Bacon

Date de parution : Août 2018

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Quelque part, une aînée avance. Elle porte en elle Nutshimit, Terre des ancêtres. Une mémoire vive nomadise, épiant la ville, ce lieu indéfini. La parole agrandit le cercle de l'humanité. Joséphine Bacon fixe l'horizon, conte les silences et l'immensité du territoire.
Voir le panier

Bien commun

Marcel Labine

Date de parution : Septembre 2018

Éditeur: HERBES ROUGES

Le diagnostic est sombre : « Progressivement, vous avez été dépossédés / de vous-mêmes. // Vous travaillez sous la douche, / dormez à contrat, épongez les fatigues. » Les forces agissantes du néolibéralisme auront-elles raison du bien commun ? Quel avenir se dessine quand le présent est fait de méfiance, d'envie, d'apathie ? Or « Les dogmes ne peuvent croître indéfiniment, / le déni ne conduit pas à la morale, / vivre n'ameute pas les fantasmes, / la poésie n'a pas à se défendre. » Ces poèmes revisitent des formes anciennes, du planh médiéval au sirventès, ou en inventent, comme l'hapax. E ...
Voir le panier

Le guide des bars et pubs de Saguenay

Mathieu Arsenault

Date de parution : Mai 2016

Éditeur: QUARTANIER (LE)

Pendant un mois, Mathieu Arsenault a fait la tournée des bars et pubs de Chicoutimi et de Jonquière. Assis au comptoir, il a consigné sur son téléphone les moments et les petits événements du nightlife saguenéen, croquant sur le vif chasseurs et shooter girls, karaoké et sambuca flambée - le spectacle d'un réel ordinaire étonnamment riche en images. Le guide des bars et pubs de Saguenay, ce sont les poèmes écrits au long de ces soirées et, placé en regard, un essai dans lequel l'auteur revient sur cette expérience et où se d ...
Voir le panier

Les volcans sentent la coconut

Jean-Christophe Réhel

Date de parution : Août 2016

Éditeur: DEL BUSSO EDITEUR

Dans ses poèmes, Jean-Christophe Réhel crée des paysages étonnants, L'intimité de sa maison se joue dans les grands espaces: forêts, mers ou montagnes. Dans ce décor presque tiki, l'auteur veut donner un souffle à une existence qui en manque, les objets s'animent et les sens s'entremêlent.

Cahier d'un retour au pays natal

Aimé Césaire

Date de parution : Janvier 1990

Éditeur: GUERIN

Mon nom: offensé; mon prénom: humilié; mon état: révolté; mon âge: l'âge de pierre. Son imagination riche et ardente lui fait multiplier les comparaisons audacieuses et le pousse à s'échapper en développements abondants, évocateurs d'une nature luxuriante et expression d'une révolte, qui n'excluent pas une certaine recherche de l'expression minutieusement élaborée. Son vers, en toute liberté métrique, suit les rythmes d'une sensibilité violente ou apaisée. Philippe Van Tieghem

Lecture en vélocipède

Huguette Gaulin

Date de parution : Février 2007

Éditeur: HERBES ROUGES

En 1972, la poésie d’Huguette Gaulin ne fait pas que présager ou promettre », ce texte n’est pas que précurseur, il est la poésie moderne : le risque, le rythme, le signifiant vorace. Syntaxiquement exigeant et déroutant, sémantiquement polyphonique, lexicalement précis et minutieux à l’excès, phonétiquement discret mais efficace, Lecture en vélocipède est certes, encore maintenant, l’un des textes les plus résistants de la poésie québécoise contemporaine, l’un de ceux qui illustrent le mieux la nécessité d’une réception lente, discrète, détournée du texte littéraire ...

Frayer

Marie-Andrée Gill

Date de parution : Septembre 2015

Éditeur: PEUPLADE (LA)

Frayer à même la cicatrice frayer   Tailler l’histoire, remonter les mémoires, observer les courses et les égarements de la fraie : l’écriture de Marie-Andrée Gill est là dans toute sa splendeur. Du haut du rempart devant le lac – le Piekuakami –, elle replonge dans les instants confondants de l’adolescence vécue dans la réserve, à chercher à quoi ressembler, « quoi faire de sa peau ». Par sa poésie délinquante, Marie-Andrée Gill transvase les contrastes qui définissent la communauté ilnue qui l’a vue grandir. Puisque nos morts ne s’envolent pas, elle retrace les cicatrices pour éventuellement chass ...
Voir le panier

Une sorte de lumière spéciale

Maude Veilleux

Date de parution : Mai 2019

Éditeur: DE L'ECROU

Véhémente, compulsive et acidulée, la poésie directe de Maude Veilleux est embrassade totale de moments de délire ou de lucidité, désire changer le monde, mais se meut entre colère et résignation, quand le langage semble une frontière et non la solution.
Voir le panier

Cette blessure est un territoire

Billy-Ray Belcourt

Date de parution : Septembre 2019

Éditeur: TRIPTYQUE

« queer : définition : savoir que ton corps est à la fois trop et pas assez pour ce monde. » B.-R. B. On peut imaginer que Billy-Ray Belcourt entend la poésie comme Audre Lorde la concevait, c'est-à-dire comme une « distillation révélatoire de l'expérience », une exploration honnête des sentiments qui se transforment, par l'action du texte, en « terreau fertile pour les idées les plus radicales et les plus audacieuses ». Les sentiments évoqués par Belcourt sont ceux de la queeritude : l'autochtonité et le genderfuck sont exprimés comme une performance souvent ratée par le poète qui ne parvien ...
Voir le panier

Et arrivées au bout nous prendrons racine

Kristina Gauthier-Landry

Date de parution : Mars 2020

Éditeur: PEUPLADE (LA)

Kristina Gauthier-Landry mène ses images au rythme vif d’un voyage jusqu’au plus loin.Il y a le retour prudent sur le chemin des origines, le long de la côte, où les maisons boudent. La poésie mène alors à l’enfance, se fait gourmande, des bleuets en confiture, un coeur de lièvre sous la dent. Ici, les bonheurs disponibles s’empilent sur tout ce dont on ne parle pas, des pères horizon, des mères à la gorge inquiète. Et arrivées au bout nous prendrons racine dit le trajet vers une réconciliation avec un terr ...
X

Navigation principale

Type de livres