Poésie

Outre les grands poètes classiques, de l'Antiquité au 20e siècle, retrouvez ici le dynamisme de la poésie québécoise et francophone, notamment grâce aux maisons d'édition locales et spécialisées dans le domaine, à l'image de L'écrou ou Poètes de brousse, sans oublier la riche collection poétique de Mémoire d'encrier. Des poésies soudaines de l'instapoet Rupi Kaur aux mélodies de Natasha Kanapé-Fontaine, vous trouverez ici toutes les formes lyriques et inspirées.

L'année de ma disparition

Carole David

Date de parution : Mai 2015

Éditeur: HERBES ROUGES

Je suis entrée dans le boisé de mon enfance avec l'intention d'y rester. J'étais douée pour une existence hasardeuse, je ne m'appartenais plus corps et biens. Des photographies, des objets perdus ont suffi à me faire disparaître. J'ai donné un congé définitif aux vies qui m'habitaient. Je ne sais rien de ce que j'écris. Ces poèmes sont l'écume de ma chute. C. D.
Voir le panier

Et là, mon père, suivi de Et là, ma mère

Hugues Corriveau

Date de parution : Mars 2020

Éditeur: DU PASSAGE

Nous irons, toi et moi, en excursion, au-delà de la vitre, vers le vert, les fleurs et le jardin.Tu y retrouveras l'effleurement des libellules, des chats errants.Rêvant, poussant le chariot à travers les étoiles.Et moi, te replaçant dans ton fauteuil, sidéré d'être encore.Par-delà ce projet de survivre, tu te souviens de mon odeur d'enfant né.Mes joies de connaître l'apesanteur au bout lancé de tes bras de géant.Tu me coupais des fruits.Tu jouais le bon et le méchant.Tu me faisais.Le travail de mes muscles pour te ressembler ...
Voir le panier

N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures

Natasha Kanapé Fontaine

Date de parution : Octobre 2008

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Voir sans regarder regarder sans voir tu as les mains pleines d'histoires. Une jeune Indienne cherche son chemin dans le brouillard de la mémoire. Elle découvre le monde et prend peur. Elle part vers sa propre identité. Elle vit l'amour fou dans son corps métissé. Poésie tissée de sang et de larmes. Parole qui fait grandir l'histoire. Ce livre est un cri rauque qui résonne fort au plus profond de nous. Natasha Kanapé Fontaine est née en 1991 à Baie-Comeau. Innue de Pessamit, elle vit à Rimouski. Poète, slammeuse, peintre et comédienne, N'entre pas dans mon â ...
Voir le panier

Ciguë

Annie Lafleur

Date de parution : Septembre 2019

Éditeur: QUARTANIER (LE)

Avaleuse d’eau mortelle, aux abois, tombée de la branche, elle cuve au vent son poison, son philtre, sa drogue, son remède, et retrouve au sol son frère guéri par la foudre. Le pacte est scellé et l’odyssée commence, contre la mort toute-puissante criée à l’oreille. Corps lancés, gueule ouverte, dans les forêts, les coulées, les ravins, franchissant les barrages la tête au ciel. Corps excités par une langue addictive et haletante, par une langue qui donne à la vie une soif égale à la sienne. Qui boira la ciguë, qui mourra de l ...
Voir le panier

Les grandes fatigues

Isabelle Dumais

Date de parution : Mars 2019

Éditeur: NOROIT (LE)

Écroulée par bribes distinctes je suis l'un de ces sept milliards d'éparpillements distribués en portions délicates en des emplacements brillants ou étranges. Il faudrait peut-être que je me rassemble.
Voir le panier

Frayer

Marie-Andrée Gill

Date de parution : Septembre 2015

Éditeur: PEUPLADE (LA)

Frayer à même la cicatrice frayer   Tailler l’histoire, remonter les mémoires, observer les courses et les égarements de la fraie : l’écriture de Marie-Andrée Gill est là dans toute sa splendeur. Du haut du rempart devant le lac – le Piekuakami –, elle replonge dans les instants confondants de l’adolescence vécue dans la réserve, à chercher à quoi ressembler, « quoi faire de sa peau ». Par sa poésie délinquante, Marie-Andrée Gill transvase les contrastes qui définissent la communauté ilnue qui l’a vue grandir. Puisque nos morts ne s’envolent pas, elle retrace les cicatrices pour éventuellement chass ...
Voir le panier

Comme résonne la vie

Hélène Dorion

Date de parution : Mars 2018

Éditeur: DOUCEY

Tu entends soudain la pulsation du monde déjà tu touches sa beauté inattendue. Dans ta bouche fondent les nuages des ans de lutte et de nuées noires où tu cherchais le passage vers l'autre saisonet comme résonne étrangement l'aube à l'horizon, enfin résonne ta vie.Le choix de l'éditeurIl y a chez elle comme une clarté inquiète. Des mots de givre et de grands vents. De vastes espaces et des anfractuosités où la pensée s'engouffre. Des sentes qui partent de soi et mènent aux autres.Des brumes de mémoire et cette lumière étr ...
Voir le panier

Sestrales

Andréane Frenette-Vallières

Date de parution : Février 2020

Éditeur: NOROIT (LE)

Cette existence est la plus solitaire que j'aie vécue. De temps à autre, une volée d'oiseaux picote le ciel; c'est une joie que je comprends.
Voir le panier

Danseuses-mamelouk

Josée Yvon

Date de parution : Février 2020

Éditeur: HERBES ROUGES

Tournage de film porno, « Ginette se meurt d’ennui ». Prostituée armée dans les toilettes d’une chambre de motel. Miroirs léchés. Vaginoplastie juste au bon moment « pour se cacher ailleurs qu’au cimetière ou en prison ». Viol d’un adolescent. Party BDSM. Manucure. Drogue mortelle. « Personne ne peut abuser d’elle, c’est déjà fait. » Abîmées et vengeresses, les « fées mal tournées » rendent les coups. Dans la rue, au bar, à l’hôpital, à la shop de tatouage, elles rassemblent leurs voix discordantes pour devenir inévitables, pour déranger l’ordre qui les gruge. « Nous docteurs, sorci ...
Voir le panier

Outardes

Catherine Côte

Date de parution : Février 2017

Éditeur: DU PASSAGE

la route est une enflure de chairrose de nerfs, de tendons étirés de cadavres de colons la route est faite avec l'amertume des petits lacs les oiseaux cachés dans les arbres et le ciellourd de nuages le territoire s'aiguise et se referme sur moi
Voir le panier

Tu me places les yeux

Aimée Lévesque

Date de parution : Février 2017

Éditeur: PEUPLADE (LA)

Après le décès de sa grand-mère Juliette, sa petite-fille devenue grande revisite sa maison « beurrée d’images » où elle se faisait garder, tressaute à pieds joints dans l’enfance comme dans ses mets chinois. Elle avance dans les coutures et se rappelle l’odeur du pain et du café, les gestes doux, l’image de la famille qui « colle » et les brassées de couleurs. Sa grand-mère, elle, reste un rire en filigrane, une présence inaccessible – à cinq ans, on ne cherche pas forcément à s’en approcher sauf par le truchement de ces objets, qui vont de ses catalo ...
Voir le panier

Baloney suicide

VioleTT PI

Date de parution : Octobre 2019

Éditeur: MECHE (LA)

Un carnet de courts textes rédigés sous influence de poutine et de rock 'n roll ! Impulsif, irrévérencieux et trash, Baloney suicide est la chronique poétique d'une âme en peine. Colligés dans un petit carnet de création, les textes de VioleTT Pi n'épargnent rien ni personne, à commencer par lui-même. Mais de ces poèmes bâtards et suintants coule néanmoins une grande tendresse qui nous rappelle que « l'amour ne nous veut aucun mal ». Fondamentalement imparfaits et marqués de l'effort du corps, les textes de Baloney suicide témoignent d'une urgence de communi ...
Voir le panier

Au milieu du monde

Marc Séguin

Date de parution : Août 2017

Éditeur: NOROIT (LE)

Le sous-titre de ce livre pourrait être : portrait du peintre en jeune poète. En effet, les poèmes rassemblés ici sont le fait d'un jeune homme, écrits entre 16 et 18 ans. Il n'avait pas encore de vie de peintre mais une intuition artistique certaine. Il ne savait pas alors qu'il consacrerait sa vie à l'art. On le sait, Marc Séguin est un touche-à-tout : peinture, roman, cinéma sont déjà des faits reconnus. Et voilà que pointe un jeune poète révolté par le monde et subjugué aussi bien par sa beauté. On trouvera une grande liberté dans ces ...
Voir le panier

Ciel de nuit blessé par balles

Ocean Vuong , Kim Thúy

Date de parution : Octobre 2013

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Recueil de poésie traduit en dix langues. Mémoire d'encrier détient les droits en langue française. Ciel de nuit blessé par balles est résolument un chef-d'oeuvre qui peint la vie humaine dans toutes ses facettes : l'exil, l'amour, l'enfance, le sexe, la violence. La poésie américaine retrouve ses grandes obsessions avec ce poète vietnamien de 28 ans.
Voir le panier

Nous ne trahirons pas le poème

Rodney Saint-Éloi

Date de parution : Août 2019

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

L'ancêtre parle, invoque terre, feu, ciel, océan. Des voix résistent, résonnent ; le poème se joue, tambour, espérance et acte de foi. Rien n'est trahison dans cette traversée. Tout porte vers l'incandescence, lumière de nos humanités. pour ma défense je dirai que je suis poète les mots m'ont précédé je n'ai pas tété ma mère je n'ai pas connu mon père j'habite loin de mon île mon ventre n'est pas mon ventre je n'étais pas convié à ma naissance
Voir le panier

Les adieux

René Lapierre

Date de parution : Mars 2017

Éditeur: HERBES ROUGES

L'amour n'est pas une affaire personnelle. C'est un désastre, une impudicité, un chaos, une détresse, une bonté. Aimer est effrayant, mais c'est notre seule chance. Notre dernière, je veux dire. R. L.
Voir le panier

Lecture en vélocipède

Huguette Gaulin

Date de parution : Mars 2020

Éditeur: HERBES ROUGES

« En 1972, la poésie d’Huguette Gaulin ne fait pas que présager ou ‘‘promettre’’, ce texte n’est pas que précurseur, il est la poésie moderne : le risque, le rythme, le signifiant vorace. Syntaxiquement exigeant et déroutant, sémantiquement polyphonique, lexicalement précis et minutieux à l’excès, phonétiquement discret mais efficace, Lecture en vélocipède est certes, encore maintenant, l’un des textes les plus résistants de la poésie québécoise contemporaine, l’un de ceux qui illustrent le mieux la nécessité d’une réception lente, discrète, détournée du texte littéraire. » - Normand de Bel ...
Voir le panier

Cette blessure est un territoire

Billy-Ray Belcourt

Date de parution : Septembre 2019

Éditeur: TRIPTYQUE

« queer : définition : savoir que ton corps est à la fois trop et pas assez pour ce monde. » B.-R. B. On peut imaginer que Billy-Ray Belcourt entend la poésie comme Audre Lorde la concevait, c'est-à-dire comme une « distillation révélatoire de l'expérience », une exploration honnête des sentiments qui se transforment, par l'action du texte, en « terreau fertile pour les idées les plus radicales et les plus audacieuses ». Les sentiments évoqués par Belcourt sont ceux de la queeritude : l'autochtonité et le genderfuck sont exprimés comme une performance souvent ratée par le poète qui ne parvien ...
Voir le panier

Comment nous sommes nés

Carole David

Date de parution : Octobre 2018

Éditeur: HERBES ROUGES

Ils forment une «parade clinquante», ce sont «des armes dangereuses, un baiser / à retardement». Enfants réels ou allégoriques, ils disparaissent sous nos yeux. Pour les attraper au moment crucial, Comment nous sommes nés déploie ses phrases amples, ses vers durs, monnaie qui brille au fond de la fontaine. Suspendus entre ciel et terre, entre deux époques; au bowling, au centre commercial, au ciné-parc, les personnages de ces poèmes arrivent à la fin de leur histoire. Ici où le merveilleux se défigure, ils tentent d'échapper à l'emprise de ceux qui les aimaient. «Qui bat des ailes?» Flottant p ...
Voir le panier

Manuel de poétique à l'intention des jeunes filles

Carole David

Date de parution : Mars 2010

Éditeur: HERBES ROUGES

En lisant, en vivant, des images apparaissent et disparaissent ; on entend des voix, on s'en remet à elles ; certaines sont là depuis l'enfance et l'adolescence, d'autres ont surgi dans des moments de bonheur, mais aussi dans des moments où, désespéré, on cherche un ailleurs dans les mots. En lisant, en écrivant, icônes, études, méditations sont la somme personnelle de l'expérience de la lecture, de la possibilité de rêver et de se forger sa propre image du monde. Lus, écrits, seule et en silence, fort et devant public, les poèmes de ce manuel célèbrent les figu ...
Voir le panier
X

Navigation principale

Type de livres