Capharnaüm

Éditeur POW POW
Paru le

Pas en stock.

Willard Watte est un héros hors du commun, Martin Mollin est un libraire pas très malin. Rien jusqu’ici ne les prédisposait à se rencontrer. Sauf peut-être une bande dessinée.
Willard n’est pas un justicier comme les autres : accompagné de sa fine équipe d’experts, il combat le crime, et ses aventures sont publiées sous forme de feuilleton dessiné. La véritable identité de ce vengeur cagoulé reste mystérieuse et les extrapolations fantaisistes à son sujet vont bon train.
Témoin d’une bagarre, Martin est conduit à la base secrète de Willard pour y être interrogé. C’est bien malgré lui qu’il deviendra l’un des protagonistes d’une enquête de son personnage de BD préféré. Sorte de Gotham City, Capharnaüm est le décor d’une intrigue où le supervilain Gashinga sème désordre et zizanie.
Plus de 20 ans après Lapinot et les carottes de Patagonie, Lewis Trondheim livre ici un récit rocambolesque et surréaliste qui flirte avec l’absurde. Ce projet pharaonique, qui devait compter 5 000 pages (!), a aussi été pensé comme un exercice pratique. Fidèle à son humour caustique et sarcastique, Capharnaüm mêle situations cocasses, rebondissements et péripéties saugrenues.

Les libraires craquent

  • Les libraires conseillent! (mars) par la librairie Les libraires

    « La dernière BD de Lewis Trondheim porte fort bien son titre. Capharnaüm se déroule dans la cité du même nom, une espèce de Paris réinventé où les forces du valeureux Willard Matte tentent de contrecarrer les plans les plans de l’infâme Gashinga. À travers tout ça, un libraire pas trop futé, Martin Mollin, est pris entre deux feux, pour notre plus grand plaisir. Divertissement chaotique et inachevé! »
    Jean-Philip Guy,librairie Du Soleil (Ottawa)

Les libraires vous invitent à consulter

Une aventure de Lewis Trondheim au Québec

Par publié le

Été 2014. Luc Bossé assiste à une classe de maître donnée par le bédéiste français Lewis Trondheim à Québec. L’éditeur de Pow Pow est loin de se douter qu’il repartira de cette présentation avec le projet de publier le célèbre auteur de bande dessinée qui a marqué une génération entière par son humour absurde et délicieux. Moins d’un an plus tard vous, lecteur, pouvez constater en tenant Capharnaüm entre vos mains que Trondheim ne rigole pas quand il a une idée.

La BD à l’honneur à l’ONF

Par publié le

L’ONF a annoncé récemment la coproduction de deux projets qui ont en commun de mettre la bande dessinée de l’avant. Tout d’abord avec Les chroniques du neuvième art, soit quatre courts métrages d’animation, de trois à quatre minutes, des bédéistes chouchous des Québécois que sont Guy Delisle, Zviane, Lewis Trondheim et Aude Picault. Si certains d’entre eux élaborent leur scénario à partir d’un album existant, d’autres créent de toutes pièces une nouvelle histoire pour l’occasion. L’ONF, qui col

Un classique inespéré

Par publié le

S’il est une chose que la tragédie de Charlie Hebdo a rappelée aux lecteurs québécois, c’est bien l’absence du magazine humoristique Croc. Disparu des kiosques à journaux il y a maintenant vingt ans, le cinglant mensuel satirique témoignait comme nul autre de l’imbécillité ambiante. Rien ni personne n’était à l’abri dans les textes et les bandes de ce nécessaire escadron de fous. Alors que Red Ketchup, Michel Risque, Jérôme Bigras et Gilles La Jungle ont respectivement eu droit à de salutaires r

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres