Écritures : Olympe de Gouges

Collection : Ecritures

Non disponible.

Olympe de gouges« La femme naît libre et demeure égale à l'homme en droit. La femme a le droit de monter sur l'échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune. » Olympe de GougesDéclaration des droits de la femme et de la citoyenne - 1791Mariée et mère à 18 ans, veuve aussitôt après, Marie Gouzes décide ensuite de vivre librement. Elle se fera désormais appeler Olympe de Gouges.Femme de lettres, fille des Lumières, libertine et républicaine, Olympe a côtoyé la plupart de ceux qui ont laissé leur nom dans les livres d'histoire au chapitre de la Révolution : Voltaire, Rousseau, Mirabeau, Lafayette, Benjamin Franklin, Philippe Egalité, Condorcet, Théroigne de Méricourt, Desmoulins, Marat, Robespierre...En 1791, quand elle rédige la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe demande l'égalité entre les sexes et le droit de vote ; des propositions qui resteront révolutionnaires jusqu'au XXe siècle.

Les libraires craquent

  • Les incontournables d'avril 2012 par la librairie Monet

    En 31 tableaux, Catel et Bocquet nous brossent le portrait de Marie Gouze, dite Olympe de Gouges, fille illégitime d’un marquis dramaturge ayant eu des démêlés avec Voltaire. Son amour de la littérature l’amènera d’ailleurs à élever son fils selon les préceptes de Jean-Jacques Rousseau et la poussera à écrire une pièce anti-esclavagiste qui fera scandale. Femme de combat, elle publiera d’ailleurs une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en 1791, mais sera mise au ban de la société par les hautes instances de la Révolution. Par la force de ses dialogues et son rythme fluide, cette biographie est somme toute facile d’approche. Elle est toutefois étayée d’un appareil documentaire et d’une bibliographie qui permettent d’explorer plus à fond l’univers de cette femme d’exception. Avec un trait simple et une attention toute particulière au détail des vêtements et des accessoires, Catel privilégie une approche intimiste, mais n’hésite pas à utiliser de pleines pages lors de scènes dramatiques. - Réjean St-Hilaire


  • Commenté dans la revue Les libraires par Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois

    Au XIXe siècle, Olympe de Gouges fut une véritable femme de tête qui fit connaître ses idées révolutionnaires par des pièces de théâtre et des brochures à fortes charges sociales et sociétales. Elle défendit autant le droit des Noirs en étant contre l’esclavage, que celui des femmes avec entre autres la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, dans laquelle elle demandait l’égalité des droits civils des hommes et des femmes, du droit de vote à celui de se faire guillotiner. Plusieurs de ses idéologies furent d’ailleurs très mal accueillies à l’époque, mais jamais elle ne s’empêcha de dire ce qu’elle pensait. Une autre belle réussite du duo Catel et Bocquet qui nous avait déjà offert le superbe Kiki de Montparnasse dans la même collection.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres