Écrivains et artistes face à la Grande Guerre: 1914-1918

Pas en stock.

Écrivains, peintres, musiciens, photographes, cinéastes, la guerre est aux antipodes de leur univers quotidien. Et pourtant les voilà embarqués dans ce conflit, qu'ils soient patriotes ou pacifistes, volontaires ou embusqués. Eux seuls ont su raconter ou peindre le vrai drame des combattants.

Les libraires craquent

  • Une suggestion Beaux-livres de la Librairie Monet par la librairie Librairie Monet

    « La Der des Ders, comme on l’appelait alors, plein d’espoir, aura été l’une des guerres les plus commentées et illustrées par les artistes et écrivains de l’époque. La raison en est simple : un nombre impressionnant de créateurs furent appelés sous les drapeaux pour combattre l’ennemi. Cocteau, Alain-Fournier, Giraudoux, Céline, Giono, Apollinaire, Breton, Cendrars, le peintre Fernand Léger, le philosophe Teilhard de Chardin et, de l’autre côté, le romancier allemand Ernst Jünger, les peintres Kirchner, Otto Dix et Franz Marc furent du nombre. Plusieurs n’en revinrent pas, cette guerre ayant été abominablement meurtrière. D’autres en furent marqués à jamais. Et la vie ne fut jamais la même... Cet ouvrage prend la forme d’une éphéméride historique et artistique de la vie de ces mornes années qui s’avérèrent, des plus fertiles, afin que la mémoire ne s’éteigne jamais... » - Robert Beauchamp


  • Commenté dans la revue Les libraires par Robert Beauchamp, librairie Monet

    La der des ders, comme on l’appelait alors, plein d’espoir, aura été l’une des guerres les plus commentées et illustrées par les artistes et écrivains de l’époque. La raison en est simple : un nombre impressionnant de créateurs furent appelés sous les drapeaux pour combattre l’ennemi. Cocteau, Alain-Fournier, Giraudoux, Céline, Giono, Apollinaire, Breton, Cendrars, le peintre Fernand Léger, le philosophe Teilhard de Chardin et, de l’autre côté, le romancier allemand Ernst Jünger, les peintres Kirchner, Otto Dix et Franz Marc furent du nombre. Plusieurs n’en revinrent pas, cette guerre ayant été abominablement meurtrière. D’autres en furent marqués à jamais. Et la vie ne fut jamais la même... Cet ouvrage prend la forme d’une éphéméride historique et artistique de la vie de ces mornes années qui s’avérèrent des plus fertiles, afin que la mémoire ne s’éteigne jamais...

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres