Mue

Éditeur PEUPLADE (LA)
Paru le
Papier ISBN: 9782923530314
Disponibilité en librairie :
Quantité

La mue est le fait, pour certains animaux, de «changer de peau» selon les saisons. Chez l''humain, elle peut se manifester sous la forme d''une mécanique d''amours furieuses où s''expriment l''amertume, le pathétisme, la dureté - voire l''animalité - des rapports au fil des blessures. Quand la colère tombe, la peau est cependant prête à recevoir la caresse d''autres doigts. Mue évoque la continuité de la souffrance dans le renouveau amoureux, comme quoi «faire peau neuve» est souvent un leurre - la mue véritable devra être intérieure.

Isabelle Gaudet-Labine est née en 1978. Elle vit à Montréal et travaille dans le secteur culturel. Mue est son troisième livre de poésie.

Les libraires craquent

  • Par Stephany Gagnon par la librairie Pantoute

    J’ai retenu ce son / le claquement de tes mains / contre la table le sentiment / que je / naissait par elles. C’est avec ces vers que s’ouvre Mue, troisième recueil de poèmes d’Isabelle Gaudet-Labine, jeune auteure québécoise. Il est bon de se laisser bercer, d’une page à l’autre, par le rythme presque cardiaque de ses poèmes; on entre dans chacun d’eux sur la pointe des pieds. On frôle, au passage, la souffrance de la rupture entre ce qui a été et ce qui sera, l’amour perdu puis retrouvé, les difficultés d’une déchirante féminité et surtout, la fragilité d’un cœur ouvert, à vif. Chapeau à cette auteure qui, avec une honnêteté déconcertante, parvient à placer le cri au cœur du silence.

Les libraires vous invitent à consulter

La poésie au coin des rues

Par publié le

Quand la poésie se fait la voix d’un projet citoyen, ça donne quoi? Sans contredit, ça donne lieu à bien des surprises car comme la poésie peut prendre des formes plurielles et polyphoniques, elle permet à chacune des parties qui forment le tout collectif d’exprimer son existence et son unicité. C’est sous l’influence de cette poésie libre que se trouve plongé pour une deuxième année consécutive le quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal avec son événement la Rue de la Poésie. Sise sur l’aven

Un vent de changement chez La Peuplade

Par publié le

C’est le moins qu’on puisse dire, les éditions La Peuplade lâchent leur fou ces temps-ci avec d’intéressantes nouveautés qui nous font lorgner de leur côté. Tout d’abord, les éditions se sont affublées d’un nouveau logo. Le phare représente désormais cette maison, ce qui est significatif puisque tout comme les oeuvres de La Peuplade, le phare fait office de point de référence, de vigie et de lumière éclairante parmi la profusion de propositions littéraires offertes.  À cela s’ajoute la bonne id

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres